Les vents m'ont dit

mercredi 9 mars 2011

Isabelle Rodet fait la route Nantes-Pornic tous les jours, 50 kilomètres, ce qui ne semble certainement rien à un parisien habitué aux bouchons mais ici, dans la province, et au prix de l'essence...

Du mardi au dimanche elle ouvre la porte de sa librairie : Les Vents m'ont dit, sur le quai de l'Herminier, face au port, là où il est facile d'aller se promener par jour de beau temps, pour aller déguster une glace à la Fraiseraie ou un excellent gâteau chez Gautier. Pour digérer, la promenade sur les sentiers côtiers s'impose, et une fois installés sur un petite crique peinard, il ne reste plus qu'à bouquiner ce roman que vous n'aurez pas manqué d'acheter là-bas. Le lieu n'est pas grand, mais sur deux étages il propose une sélection complète et variée, (jeunesse, BD, polar, essais...) la libraire ayant fait le choix de ne pas adhérer au système contraignant de l'office proposé par les diffuseurs. Vous trouverez également en rayon des revues : XXI, Le Matricule des Anges, et (aussi) L'Indic...

La librairie va bientôt fêter ses deux ans et propose tous les mois des animations pour dynamiser les 14 000 habitants de sa commune : café lectures, rencontres, expositions, demandez le programme !

1 commentaire:

Travis a dit…

Pour les parisiens le calcul se fait en temps et non en km c'est vrai.
Longue vie à cette librairie indépendante.

Publier un commentaire

 
◄Design by Pocket